Domaine de Valbois

Duché de Châteaurenard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Présentation du domaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosemay
Membre
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Présentation du domaine    Mar 28 Juil - 15:01



Complement:
http://www.passionchateaux.com/ch_rouvray.htm


En allant vers le couchant, vous trouverez Le Rouvray à moins d'une lieue dIlliers.
Peu après la Croix de Beaujoin, vous passez la vallée de Reuse, une petite rivière qui alimente le Loir, avant d'arriver dans votre bâtisse seigneuriale.
Il ne s'agit point d'un castel fortifié, mais d'une belle demeure confortable qui jouxte une petite chapelle.
En cas de danger vous devrez mener vos gens derrière les remparts de la cité d'Illiers, voire dans l'enceinte de mon castel.

Situées dans le Perche, les terres du Rouvray comportent de nombreux bois que vous pourrez exploiter. D'aucuns savent que le rouvre est un chêne au bois sacré selon les dires des druides, et que la rouvraie est une forêt de rouvre. Il faudra donc prendre soin de ce précieux patrimoine car il doit perdurer à travers les siècles afin que vos enfants en bénéficient également.
Quelques acres de terres où séjournaient des marais ont été asséchés afin de cultiver orge, épeautre, et seigle.

Le Rouvray (Archives du diocèse de Chartres)

Une habitation de maître, environnée de fossés d'eau, une petite ferme au dehors : au couchant, un assez grande étendue de bois : tel est Le Rouvray. La chapelle qui s'élevait dans la cour, en face de la maison, n'existe plus depuis longtemps.
Guillaume du Rouvray, d'après le Livre Blanc de l’évêché, vivait entre 12 et 1300. Il tenait de Guillaume de Meslay-le-Vidame, des terres à Saint-Eman. Eudes et Richer du Rouvray sont mentionnés à la même époque. Denis-Guillaume, écuier, parait être un seigneur du Rouvray, en 1447 et années antérieures.
Mathry-Guillaume a pu être son fils. Il est authentiquement possesseur de cette seigneurie, en 1481 : « En la censive de Mathry Guillaume, écuier; à cause de sa terre du Rouvray
Damoiselle Robine Cochereul, dame douairière du Rouvray, veuve de Mathry-Guillaume, donne quittance, en 1482, de rentes à elle dues, à Bréviande.
Florent de Rouvray, frère de Mathry du Rouvray, dont mention est faite en 1513, était mort en 1544. A cette date, Mathry et Robine de Cochereul ne sont plus. Le partage se fait entre leurs
enfants. Un titre que le regretté M. de Lubriat, propriétaire du Rouvray, a bien voulu nous communiquer, fait la lumière sur l'état de la famille, à cette époque. Les enfants et héritiers
sont :
1 Jean du Rouvray l'ainé,seigneur du domaine.
2 Antoine du Rouvray. En 1581, il est qualifié seigneur du Rouvray. Devant Etienne de Pardieu, notaire à llliers, il achète de René de la Perrière, sieur de Saint' Maurice de Gallou, bailli et capitaine de Chartres, son droit de fief sur 3 arpens et 1 minot de pré, à Marigny (llliers.)
3 Maître Robert du Rouvray, maître et administrateur de la chapelle des Trépassés (à la cathédrale), curé de Bretonnière.
4 Jean du Rouvray-le-Jeune, écuier, maréchal des Logis de Monseigneur le Duc de Longueville.
5 Claude de Loutrel, écuier, sieur de la Barre, mari de Dauphine du Rouvray : — enfants de Mathry et de Robine de Cochereul.
6 Hélène, 7 Anne, 8 Anne l’aînée ; veuve de Pierre.de Broc, seigneur de Peronville : filles de Florent du Rouvray et de Marie de Trouillart, encore vivante. Anne du Rouvray, (sans doute la jeune) épousa Florent de Brimeur, sieur de Jutigny, dont elle était veuve en 1577.
Les héritiers nommés plus haut auront leur part de père et de mère, et participeront aux acquêts faits par ces demoiselles. Dame Marie de Trouillard conservera, sa vie durant, l'usage du
vieux bâtiment de Fontenay (voisin du Rouvray).
Daupbine du Rouvray était veuve en 1577.
Mais le membre le plus illustre de cette famille est Jean du Rouvray l'aîné, sans doute frère du père des héritiers nommés plus hauts. Un acte de notaire d'Illiers,du 26 novembre 1549, le fait figurer, par procureur, dans une acquisition de terre, proche le Rouvray. Il est alors vicomte de Longueville, bailli de Longny, capitaine de Parthenay, président de la chambre des comptes du comte de Dunois, maître d'hôtel du Ducde Longueville, Seigneur du Rouvrayet des Champeaux. C'est son neveu, Antoine du Rouvray, archer de la compagnie du duc d'Enghien, qui le représente.
En 1585, Antoine du Rouvray, sieur dudit lieu,habite le Rvorau-y,
avec Marguerite Du Han, son épouse.
Il y a, au milieu de ce siècle, un chapelain au château, c'est maître Guillaume Chastellier. En 1590, Antoine fait une transaction à Illiers, avec Guillaume Bellier, élu pour le roi. Delphine du Rouvray, veuve, demeurait au Rouvray. — A la date de 1596. Charles de Voré, écuier, sieur de Guilbaut, demeure au château (1). Il achète une récolte de Martin Charron, laboureur à Fonlenay.
Nous mentionnons à dessein, ce détail pour montrer qu'il y eut là, à 200 mètres du Rouvray, un hameau, ferme, moulin à vent, disparus depuis longtemps. Charles est veuf de Anne du Rouvray.
Ses enfants sont héritiers de leur ayeuUe, Marguerite de Han (femme d'Antoine du Rouvray).
C'est ce qui explique la nouvelle généalogie.1621, René de Voré, écuier, sieur du Rouvray (2),époux de Françoise de Reynier, est parrain à Saint-Hilaire, leur paroisse. En 1613, il vend la coupe du bois du Rouvray, dont son frère, Charles de Voré, a la moitié. La guerre de la Ligue, les impositions et tant de causes d'appauvrissement semblent avoir mis un instant la gêne au Rouvray.
En 1604, Charles et René de Voré font un emprunt de 25 livres, à Claude Loiseau, huissier au Châtelet, représenté par sa femme habitante d'Illiers,emprunt garanti par 100 livres de laine, livrables à la tonte prochaine :
Jacques de Cosne, écuier, est sieur du Rouvray en 1642 : tandis que Pierre de Cosne est seigneur du Houssay,en Theuville, du Rouvray et de la Brosse. Charles de Cosne, lui succède, en
qualité de seigneur du Houssay. Un double mariage se célébra, en 1658, dans la chapelle du château du Rouvray. Le 25 février, Jacques de Reviers, écuier, sieur de Souzy, épousait demoiselle
Françoise de Cousturier, veuve de Pierre de Cosne, sieur du Houssay, et le même jour, François de Cosne contractait mariage avec Charlotte de Reviers.
François de Cosne, sieur du Rouvray, possède le domaine. Il mourut en 1672, et fut inhumé au cimetière de Saint-Jacques.
— Henri de Cosne marié à Marie-Françoise Davaleau, est seigneur du Rouvray avant 1700.
— Louis-Henri de Cosne et Anne Bercher possèdent, après eux, la seigneurie.
1763. Gilles-Henri de Cosne et Marguerite L'homme de la Pinçonnière (i).Le sieur du Rouvray mourait en 1792 et fut inhumé à Saint- Jacques, par M. Tabbé Perdreau. Sa femme l'avait
précédé, dans la tombe, en 1790. Mathieu François de Carvoisin, son gendre, sieur de Durbois et de Billancelles, officier émigré pendant la Révolution, assistait à ses funérailles. Il avait épousé, en 1780, demoiselle Marguerite- Geneviève de Cosne.
Pendant la Révolution, les demoiselles de Cosne demeurent à llliers. L'une d'elles au XIX' siècle, vivait retirée, et mourut à Jutigny (Vieuvicq). Les familles de Val et de Lubriat ont possédé,
depuis, le Rouvray.

http://www.denisjeanson.fr/site_toponymie/lettre_r/lieux_rou/routeau.html
28 Le Rouvray. Cne d’Illiers-Combray. Roboretum, 1183 (Cartulaire du Grand-Beaulieu) ; Florent de Rouvray, sieur du Rouvray, 1529 ; René d Voré, escuier, sieur du Rouvray, 7 juin 1621 (A.C. d’Illiers-GG 39) ; Pierre de Cosne, escuyer, sieur du Coudray, 1650 ; François de Cosne, sieur du Rouvray, 1664 (A.C.de Méréglise-GG 1) ; François de Cosne, escuyer, sieur du Rouvray, 20 mars 1668 (A.C. de Méréglise-GG 1) ; Henri de Cosne, sieur du Rouvray, 1702 (A.C. de Blandainville-GG 2) ; André de Cosne, écuyer, sieur du Rouvray, 1730 ; Louis Henri de Cosne, écuyer, seigneur du Rouvray, 3 janvier 1760, 19 avril1762 (A.C. d’Illiers-Combray-GG 34, inhumation) ; Gilles Henri de Cosne, écuyer, seigneur dudit Rouvray, 5 janvier 1762 (A.D. 28-G 135, A.C. d’Illiers-Combray-GG 34) ; Le Rouvray, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; Le Rouvray, 1826 (Cadastre) ; Le Rouvray, 1963 (Cadastre). Chapelle. Paroisse Saint-Jacques. Chapelle. Fief relevant d’Illiers.


Dernière édition par Rosemay le Jeu 6 Avr - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation du domaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Valbois :: Seigneurie du Rouvray, Baronnie d'Illiers -Seigneurie de Rosemay-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: