Domaine de Valbois

Duché de Châteaurenard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anoblissement de Chadada et d'Edward

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Sam 6 Sep - 22:11

La Chapelle Saint Firmin se trouvait à quelques toises du château, entre la jardin et les champs qui s'étendaient dans la campagne.

Hector ouvrit la porte du petit édifice. Un grincement résonna entre les murs ajourés de vitraux. Le silence ainsi rompu annonçait un heureux événement : l’anoblissement de deux fidèles serviteurs d'Orléans.

Le Chambrier, s'effaça pour laisser entrer les deux hommes afin qu'ils purifient leurs âmes après l'avoir fait de leurs corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Sam 6 Sep - 23:59

Edward pénétra dans la chapelle à l'invitation muette du chambrier. Son regard fut tout d'abord admiratif de l'endroit humble mais spirituel. À cela, il s'approcha du bénitier, trempa son index dans l'eau bénite et traça une croix de son torse à son front et ses épaules. Il prit alors une importante inspiration tout en isolant sa vue du reste de ses sens.

Son regard se porta près de l'autel vers lequel il s'approcha. Le jeune homme se mit à genoux devant l'autel déposa son regard sur le pied de ce dernier et joint ses mains en une. Son regard se fit de nouveau muet ce qui invita le jeune Edward à prier sa famille : son défunt père et sa défunte mère. Après seulement une poignée de minutes il se redressa et se dirigea vers un pique-cierge. Seulement une cierge était allumée dans la chapelle. Edward songea alors à la prière qu'il allait prononcer lorsqu'il allumerait la sienne. La paix n'est que trop demandé au Seigneur. La richesse n'est que matérielle. L'amour n'est qu'éphémère comme la vie ou bien la gloire. Il tourna alors un regard discret vers Cha qui venait de mettre genoux à terre. Edward alluma son cierge tout en prononçant son vœu d'un chuchotement.


Que les parfums du printemps puisse guider le soleil d'été sur son domaine.
Que les hivers les plus rudes puissent avoir pitié des automnes en peine.
Puisse l'arbre des saisons prolonger sa racine à son pas, qu'il sache où le refuge est, si le courroux s'abat.
Revenir en haut Aller en bas
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Dim 7 Sep - 10:27

Le jeune Mathevet de connaissait pas la chapelle du Domaine de son futur suzerain, tant et si bien que son regard commença à en faire le tour avec attention lorsque Hector laissa les deux hommes. L'édifice était petit, modeste, mais bien entretenu et accueillant. Le lieu de la cérémonie serait parfait : simple et convivial. Certains vitraux attirèrent son attention et il s'y attarda sûrement plus que de raison. Quand il abaissa à nouveau le regard, Edward avait déjà filé et commencé ses prières. Chadada le laissa terminé, ne souhaitant troublé ses prières, puis s'avança à son tour devant l'autel lorsque son compagnon eût terminé.

Le front encore humide d'eau bénite, il mit genoux à terre, baissa les yeux avant de les clore. Son esprit vagabonda sur les dernières années de son existence. Riches ? Le mot était sûrement faible pour l'homme simple de St Bertrand en Comminges qu'il était alors. Des voyages, un départ pour Orléans pour y retrouver une partie de sa famille décimée, une année à sillonner le pays avec des brigands, une cicatrice en souvenir. Puis un investissement pour son Duché de manière plus classique cette fois, avec la ville de Blois, les Lames d'Amahir, les Services Secrets puis son nouveau rôle de Gouverneur. Et enfin cet entrevu avec sa Grasce Ursus. Tout était allé vite, sûrement trop vite. Il s'était laissé bercer, sûrement trop. Il espérait n'avoir laissé rien ni personne en chemin, espérait avoir toujours oeuvré en accord avec ses principes, ses idées, sa Foy.
Sa réflexion se prolongeait, masquant même la douleur de son genou endolori par le contact avec la pierre. Des guides ? Il en avait eu que trop peu dans ce tourbillon d'évènements. Lexhor en était un mais les engagements du jeune Mathevet l'empêchait d'être suffisamment à son contact au goût du jeune homme. Il espérait trouver un guide en Ursus dont il avait une excellente opinion, le mot était faible.

Il était temps de se relever. Douleur vive au genoux. Grimace. Puis Chadada prit la direction des cierges pour y retrouver Edward. Il alluma la courte mèche sur un autre cierge et prononça une simple prière, tout bas.


En me renseignant parmi les hommes
sur le plus grand miracle :
Lorsqu’il n’y avait ni terre ni ciel,
ni soleil, ni lune, ni étoile
ni grande mer qui gronde,
et nulle part ni début ni fin,
ni rien qui bouge,
il y avait – m’a-t-on dit – Aristote :
Un et Tout-puissant,
le plus tendre des seigneurs,
entouré d’esprits majestueux,
antérieur même à ceux-ci,
Lui le Très-Haut :
Aristote qui a créé ciel et terre
et confié aux hommes tant de biens,
donne-moi donc, dans ta grâce, la vraie foi,
la sagesse et la force de résister au Pervertisseur
et d’éviter le Mal,
et fais-moi faire ta volonté !


Il regarda les cierges allumés et regarda ensuite Edward. Lorsqu'il croisa son regard, il adressa un sourire bienveillant et sincère. Ils allaient partagé un moment important, ils sortiraient forcément lié d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Dim 7 Sep - 13:06

Le jeune homme respecta la prière de Chadada. Pendant que le jeune gouverneur prononçait sa prière, Edward fixa la flamme du cierge qu'il venait d'allumer tout en écoutant. Une fois la chapelle éteinte de tout bruit, leur regard se croisa et Edward réceptionna le sourire du gouverneur. Il le rendit avec la même sincérité.. Ses pas guidèrent le jeune maire face à un pilier de la chapelle qu'il contempla. C'est alors qu'il entrepris la conversation.

Le pilier est le symbole de la force et de la majesté du Seigneur. Il impose sa présence, sinon rien n'est.

Le regard du jeune maire se fixa sur le haut du pilier de pierre puis le fit descendre le long de se dernier avant de retrouver le visage de Chadada. Un sourire s’échappa à nouveau du jeune Edward vers le Gouverneur  Il guida son pas à nouveau près d'un banc avant de s'y installer son regard fixé sur l'autel.


Panem nostrum quotidianum da nobis hodie
et dimitte nobis débita nostra
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris
et ne nos inducas in tentationem
sed libera nos a malo
Amen


Il abaissa son visage à ses pieds et le redressa vers Chadada avec un sourire amusé à ses lèvres.

Il ne s'agit que de la seule prière que je connaisse en latin... J'entends... la seule que je saurais écrire en notre langue.

Edward déposa un regard nostalgique à ses pieds, ses mains se joignirent et ses lèvres se crispèrent un court instant avant de reprendre.

Mon père me fit apprendre celle-ci avant de se rendre au Château des Cygnes, je n'ai de souvenir physique de lui que ce jour. Grand homme que fut mon père Artésien, petit homme fut-il Virloinval. L'ambition lui a permis d'atteindre l'apogée, son manque d'intérêt pour ses proches lui a permis de retrouver la terre.

Puis, son regard vint se poser sur Chadada pour continuer.

Quel regard portez-vous sur l'ambition mon brave ?
Revenir en haut Aller en bas
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Lun 8 Sep - 12:13

Les choses se déroulaient telles qu'elles le devaient et Chadada en vint à prendre place sur un banc aux côté du maire d'Orléans. Il avait été jusqu'ici bien silencieux et c'est donc Edward qui dut se charger de briser la glace et lancer la discussion. Et dire que ses mots surprirent Chadada est un doux euphémisme. Le jeune Mathevet ignorait totalement le passé de son compagnon du jour et il fut réellement surpris de telles confidences. Il encaissa le choc. Réfléchit un instant et en arriva à la conclusion que tout incitait à la confidence finalement. Le lieu, emplis de sérénité, et cette nuit de méditation et de pénitence. Edward était sûrement sur la bonne voie et il lui faudrait la suivre. Pas simple pour un homme au premier abord timide, mais le jeu en vaudrait sûrement la chandelle.
Il tenta donc de masquer la surprise, ne se voulant en rien vexant, et rebondit sur le question du maire.


L'ambition ? Il réfléchit un instant. Voilà une qualité qui peut rapidement devenir un défaut. Je ne pense pas manquer d'ambition, ce serait mentir et je pense avec sincérité que je ne serai pas Gouverneur aujourd'hui si je n'en avais pas un tant soit peu. Mais naturellement elle ne doit pas nous détourner de nos valeurs et de nos idéaux. La fin de justifie pas les moyens à mon sens.

Nouvelle pause.


Je crois que le Très Haut est là pour nous guider sur ce chemin. Notre Foy et le respect de celle-ci nous pousse à ne pas nous éloigner des valeurs d'Aristote qui sont nôtres. C'est une sorte de garde-fou sur lequel je n'hésite pas à m'appuyer dans les moments de doutes.

Il regarda Edward et lui adressa un sourire.

Je ne sais comment peuvent résonner ces mots à vos oreilles. N'y voyez aucunement une remarque ou un jugement sur votre père et votre famille, je m'en garderai bien. Ma famille a toujours vécu dans une simplicité la plus totale. Il n'y eut ni apogée ni chute vertigineuse. J'essaie de garder au fond de moi un brin de cette simplicité même il faut bien avouer que je n'ai pas choisi une vie aussi paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Lun 8 Sep - 20:10

Edward prit le temps de tendre l'oreille vers Chadada tout en maintenant son regard fixé au sol. Détourner le regarde s'agissait loin d'être un manque de respect puisque chaque parole que le gouverneur exprimait, le jeune homme les buvait. La chapelle fit résonner chacun de ses propos qui pour Edward étaient sincères. Edward leva le regard doucement à l'annonce de la "simplicité". Il se redressa et installa une courte pause dédier à la réflexion lorsque la chapelle se fit muette.

Il est complexe de rester simple lorsque l'on occupe une fonction. Qu'importe soit-elle.Il lui sourit alors et reprit.Je crains même qu'il est impossible de l'être. La fonction ou le statut nous impose à être quelque peu... conformiste. Ce qui m'interpelle davantage, c'est qu'à vous entendre, vous donnez une impression de lutter contre ce conformiste... J'entends, que vous tentez de ne pas être submergé par ce que vos fonctions vous obligent n'est-il pas ?Edward retrouva alors le sol du regard et courba son dos de manière à déposer ses coudes sur ses genoux, ses main jointes devant son nez.Sachez que je voue un doigt d'admiration à vous-même pour votre lutte. J'ose vous soutenir dans votre tâche, en connaissance de la complexité de celle-ci.

Une nouvelle pause s'installa. Le jeune Edward resta songeur un instant, les yeux rivés sur l'autel. Après quelques instants, le jeune homme osa ôter cette ambiance solennelle en interrogeant Chadada tout en déposant sur lui un regard intrigué.

De quelle main pensez-vous que la gifle sera donnée ?

Un sourire amusé osa se montrer sur le visage du jeune homme. Edward respectait le protocole qu'avait choisi Sa Grace Ursus. Il préférait en rire car il ignorait la force du Duc de Chateaurenard et surtout l'intensité du coup qu'il allait recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mar 9 Sep - 12:27

Un doigt d'admiration ? Juste un doigt alors ! Certes, ne pas se faire submerger par la fonction n'était sûrement pas la tâche la plus aisée et Chadada aurait été bien présomptueux d'affirmer qu'il y parvenait. Avoir ça dans un coin de la tête certainement, réussir cette entreprise était plus compliqué et impossible de le juger par soi-même.

Les derniers mots soutirèrent un éclat de rire au jeune Mathevet, bruit qui résonna dans le calme de la chapelle et força le Gouverneur à mettre la main devant la bouche, gêné mais hilare.


Je vois que la gifle vous préoccupe tout autant que moi ! lança-t-il tout sourire, puis continuant en mimant quelques gestes d'esquive. Par où va-t-elle arriver ? A quel moment précis ? Avec quelle force ? Comment ne pas ciller ? Comment ne pas fermer les yeux ? Existe-t-il une façon d'empêcher la joue de rougir ?... La liste des questions est bien longue et a su occuper mon esprit !

Il réfléchit un instant avant de poursuivre.

Moi, je serai notre futur suzerain, je tenterai de laisser la marque la plus indélébile possible. Le but n'est-il pas "de ne pas oublier" ? Et du coup, je porterai mon choix sur ma main forte. Sa Grasce Ursus est droitier ?

Regard amusé, un brin joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Valbois
famille Valbois
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 8:03

Habillée sobrement, Isabelle se présenta devant les deux jeunes hommes qui discutaient ensemble.  D'une main elle portait le pain, de l'autre elle avait l'eau.

Messires, je vous apporte l'eau et le pain.  Elle marqua un temps d'arrêt. Avez-vous purifié votre âme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 9:46

Edward sut que l'humour ne devait s'éterniser en ces lieux. Non qu'il n'aimait point rire, cependant la chapelle ne prêté point à un rire continue. Alors qu'il venait de répondre à Chadada qu'il n'avait point la moindre idée de la main maîtresse du Duc de Châteaurenard, Isabelle était entré à pas de loup dans la chapelle. Le jeune homme n'avait point entendu la lourde porte grincer alors, la voire apparaître devant eux le surpris considérablement au point de faire retrouver son dos bien plus droit que d'origine.

Bien le bonsoir Isabelle. Nous pouvons dire que vous avez su être discrète pour entrer dans la chapelle. Je n'eus même point ouïe vos pas jusqu'ici.

Il leur sourit puis repris après une courte pause.

Je crains que mon âme ne soit totalement purifiée à présent en raison de cette surprise qui a remis à défaut mon corps.

Il regarda alors le maigre mais sain repas qu'il allait déguster ce soir.

Pouvons-nous vous débarrasser ma chère ? Nullement que ce soit bien trop pondéreux pour votre personne mais vos bras peuvent se reposer quelques instants après votre court chemin vers la chapelle.

Il regarda Chadada puis repris.

En outre, si Chadada partage ma pensée, que le protocole le permet et que le temps ne vous fait point défaut, vous pouvez vous inviter à demeurer icelieu quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 13:22

Le jeune Mathevet était un peu gêné, la jeune Isabelle ayant fait irruption dans la chapelle au moment où, il faut bien l'avouer, ils avaient fait une petite entrave dans la purification de leur âme pour laisser leur esprit vagabonder vers des chemins plus futiles. Non pas que Chadada s'en sente particulièrement coupable, une incartade courte durant leur veillée d’armes n'était sûrement pas proscrite , mais il ne voulait pas que leur nourricière de soir se fasse une mauvaise idée du sérieux qu'il souhaitait mettre à leur veillée.
Ses joues devaient donc déjà être un peu rosies - avant même la future gifle... - lorsqu'il accueillit aimablement Isabelle.


Si la tradition et le protocole l'autorisent et que vous en êtes d'accord, vous pouvez bien entendu vous joindre à nous un instant. Notre purification n'est pas encore, j'en conviens comme Edward, totalement terminée mais je ne doute pas que notre veillée d'armes saura être aussi sérieuse qu'utile pour nous deux.

Il aida son compagnon de veillée à décharger les bras de leur visiteuse. Du pain et de l'eau, rien de plus. Comme prévu, le repas serait simple mais il n'en fallait certainement pas plus pour que la purification soit possible. D'ailleurs le jeune Mathevet se fit la réflexion qu'il n'avait pas faim. Il aurait bien eu du mal à dire à quel moment du jour ou de la nuit on pouvait bien être. Le temps semblait comme figé dans la chapelle, isolé du bruit ambiant et des préoccupations du quotidien. C'était une part du quotidien et de l'extérieur qui venait avec Isabelle et les rations, sorte de parenthèse dans ces instants si singuliers pour les deux futurs seigneurs.

Le jeune Mathevet chassa ses idées qui emmenaient son esprit ailleurs - il aurait bien le temps d'y repartir cette nuit - pour se concentrer sur la cruche d'eau qu'il ne fallait pas renverser en tentant de faire une place à leur hôte entre eux sur le banc de la chapelle.


Je vous en prie, asseyez-vous un instant, invita-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Valbois
famille Valbois
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 21:54

Isabelle sourit. Elle était bien tenté de rester avec eux dans la chapelle mais...

Merci Messires pour votre invitation mais vous ne devez pas avoir de distraction. Vous devez vous purifier.

Je vous souhaite la bonne nuitée.


Elle sortit sans bruit. Comme elle était venue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursus
famille Valbois
avatar

Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 21:57

La préparation de l'anoblissement avait débuté par le bain purificateur dans les jardins du Domaine puis s'était prolongée par la veillée d'armes dans la Chapelle Saint Firmin. Une longue nuit de prières et de recueillement qui avait permis à Edward et Chadada de faire connaissances et de sceller leur alliance.

La cérémonie pouvait désormais commencer. Hector, tira sur les cordes afin de faire sonner les cloches et d'annoncer l’anoblissement. Le Duc de Chateaurenard entra dans la petite église en portant deux épées qui provenaient de ses forges. Il s'approcha ensuite des futurs seigneurs.


Messires, je crois qu'il est tant de débuter la cérémonie.

J'espère que vous avez tout s'est bien passé jusqu'à maintenant. Vous pouvez prendre place au premier rang. Les personnes que vous avez invitées devraient bientôt arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvanpeplus
Membre
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Mer 10 Sep - 23:01

Yvan arriva dans la chapelle à la suite d'Hector. Les deux futurs nobles étaient déjà la, ainsi que le Duc Ursus.

Il se fit discret et s'installa, ni trop près ni trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomrone.
Membre
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 7:42

Les cloches se misent à sonner et à l'invitation d'Hector, il rejoignit la chapelle avec Rose.

Le raisonnement des cloches était encore là, malgré un silence qui doucement s'installa.

Entrant dans la chapelle, il aperçut au premier rang, Edward et Chadada, ainsi qu'Ursus prêt de l'Autel.

Il plongea son doigt dans le bénitier, et se salua face à l'Autel en pliant légèrement le genou, puis s'en alla s'installer avec Rose pour attendre le début de la cérémonie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 11:18

La nuit avait été paisible, dévouée à la réflexion et la méditation. Les discussions entre les deux futurs seigneurs avaient duré un temps lorsqu'ils avaient partagé le pain et l'eau, puis avaient laissé place aux prières solitaires.
Le jeune Mathevet n'avait pas dormi de la nuit, tout occupé qu'il était à la purification et bien trop excité et anxieux par rapport à la cérémonie du lendemain. Levant les yeux vers un vitrail, il avait vu les couleurs scintiller, signe que le jour se levait doucement sur le domaine de Valbois, mettant ainsi fin à cette veillée d'armes.
Il posa un genoux à terre et prononça tout bas une dernière prière. Puis il se saisit d'un bout de pain laissé de la veille au soir en prévision de la matinée mouvementée qui l'attendrait. Il grignota ce petit reste qui eut la bonne idée de le sustenter quelques peu et de réveiller ses muscles endormis par la nuit de veille.

Un coup d'oeil à Edward de qui il allait s'approcher lorsque le grincement des portes retentit dans le calme du matin. C'était son futur Suzerain qui entrait dans la chapelle portant deux épées. Il était accompagné du fidèle Hector qui s'empressa de faire sonner les cloches. Plus de doute, l'heure était venue. Ce que confirma bien vite le Duc de Chateaurenard.


Votre Grasce
, dit Chadada en signe de salut.

Puis il suivit les consignes et s’installa au premier rang. Déjà des pas résonnaient dans la chapelle et les premiers invités faisaient leur arrivée. Le coeur du jeune Mathevet battait la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silfiac
Membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 14:09

Hector nous avais conduit jusqu'ici, juste avant que la cérémonie commence.

Comme à son habitude avant de rentre, signe de croix puis alla s’installer au coter de tom et Rose, en attendant les autres inviter arriver.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemay
Membre
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 17:37

Suivant les consignes d'Hector, Rose prit le chemin de la chapelle avec les autres invités. Elle reconnaissait le lieu où elle avait mis elle aussi genoux à terre. Pas un instant elle n'avait regretté le jour où elle était devenue l'écuyère du Duc de Valbois et chaque nouvelles joutes apportaient à la jeune femme de nouvelles joies.

Ursus se tenait près de ses futurs vassaux, elle les salua silencieusement d'un sourire, inclina la tête au passage pour saluer Yvan, puis pris place près de Tom. Sil vint les rejoindre et Rose lui sourit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 19:04

La cloche qui se fit retentir dans la chapelle et bien au-delà de ses murs ne stoppa point la dernière prière du jeune homme.

La nuit fut longue et les apartés entre les deux hommes nourrirent Edward de prières. Au cours de la veillée, son pain fut mangé à chaque fin de prière. Le morceau fourni par Isabelle fut divisé en dix morceaux plus ou moins égaux.
Le jeune maire avait prit cette initiative afin de se forcer à ne prier que pour ce qui est essentiel et se récompenser par le pain à chaque fin de prière. Pour que le jeune homme sache que la prière soit entendue, chaque morceau de pain qu'Edward avalait se devait de porter un goût identique du ou des précédents. Lorsque le goût semblait différent, la prière pouvait être interprétée  comme exigeante, ainsi il se devait de purifier son corps en buvant de l'eau et en traçant la sainte croix avec de l'eau bénite en guise de pardon.

Il n'eut le temps de réaliser ses dix prières. Lorsqu'il avala son morceau de pain, il remarqua que trois morceaux de pain restaient dans le plat, trois prières que le jeune homme n'avait eut le temps de faire pour cause d'une trop grande réflexion sur chacune d'elle. Il se rassura en promettant ses prières pour des jours propices comme celui-ci puis vint saluer le Duc qui venait d'être salué par Chadada.


Bien le bonjour Votre Grace.

Après avoir entendu l'invitation du Duc à prendre place au premier rang il s'installa non loin de Chadada et lui sourit en guise de salue. C'est alors qu'il vit Chadada redresser son dos à l'ouïe de nombreux pas dans la chapelle. Edward comprit que son futur frère d'arme n'était pas à l'aise. Il eut alors le souhait de le rassurer et de lui ôter cette sensation inconsciente de solitude. Il posa son regard sur l'autel et dit-il d'une voix audible que pour son voisin :

Chadada de Mathevet, Seigneur de Méréglise et vassal de Sa Grace Ursus de Valbois, Duc de Châteaurenard et Baron d'Illiers.

Il lui sourit alors avant de faire perdre à nouveau son regard sur l'autel en attendant les premiers mots annonçant le début de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
JeanneColleville
Membre


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Jeu 11 Sep - 20:13

La cloche retentissait aisément dans les environs rassurant l'enfant, Jeanne se rendait à la Chapelle de Saint Firmin pour assister à un événement important qui changerait de manière considérable la vie de son frère, Edward.
Elle avait demandé à sa servante Anna de l'emmener jusqu'à la chapelle, elle avait essayé d'entrer en faisant le moins de bruit possible au cas où des paroissiens seraient en train de prier ou de se recueillir, cependant la discrétion était difficilement de mise quand il fallait pousser une grande porte en chêne dont le bruit était aisément audible.
Elle était impressionnée par les lieux, point compréhensible surtout quand, comme Jeanne on voyait le monde du haut d'un mètre vingt tout semblait démesurément grand, elle observait tout ce qui l'entourait tant les dorures, que l'autel ou bien l'architecture du lieu.
Elle était remarquablement sage et sérieuse pour son âge, elle avait choisi une belle robe et s'était coiffée avec un grand soin afin de faire bonne figure du mieux qu'elle le pouvait. Même si elle ne savait pas où elle allait s'asseoir elle salua respectueusement et poliment les personnes déjà présentes pour finalement prendre place à l'endroit qui lui semblait le plus juste, sur le banc qui se trouvait au deuxième rang derrière Edward.
Il lui avait raconté, il y à quelques jours, comment se déroulait une cérémonie d'anoblissement mais elle était impatiente de voir par elle même comment cela se passait réellement, de plus elle était encore plus impatiente car il s'agissait de son frère. Elle arrêta de gigoter dans tous les sens pour se tenir sagement assise posant doucement ses mains jointes sur ses genoux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/05/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 0:57

Deux nouveaux anoblissements allaient être célébrés dans la maison de Valbois et c'est en qualité de héraut que le Prince fit son apparition dans la chapelle Saint-Firmin où devrait se dérouler la cérémonie qui verrait le duc Ursus prendre deux vassaux. Il y avait déjà du monde au sein de la chapelle et comme bien des fois, il semblait qu'on n'attendait plus que lui, ou presque. Il s'approcha des présents et les salua, avisant plus particulièrement le maître des lieux.

Bonjour à tous. J'espère ne pas trop vous avoir fait attendre. Vôtre grâce, si vous n'attendez plus personne, nous pouvons commencer dès que vous le voulez. Dites-moi si vous désirez que je fasse un rappel sur ce qui est attendu lors de l'échange de serment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Valbois
famille Valbois
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 7:59

Isabelle revint pour le début de la cérémonie. Toujours sans bruit, elle entra et se signa. Elle aperçut Yvan assis tout seul au fond de la chapelle et alla s'asseoir près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur d'Amahir
Membre
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 10:32

Conduit par un domestique, il arrive à la chapelle. Nombreux étaient déjà présent. Il serait probablement bon dernier cette fois.  En espérant ne point avoir rater les début des festivités, il pénétra dans l'édifice religieux. Et le temps que ses yeux fassent la mise au point entre le soleil éclatant de dehors et la pénombre du bâtiment, il se rendit compte qu'il arrivait à point nommé.

Le patriarche, probablement arrivé sur le pouce, tellement il avait de choses à faire, s'apprêtait à commencer la cérémonie. Mais encore une fois, ils arrivaient séparément. Dire que ces deux là, malgré leurs liens, avaient du mal à se coordonner du fait de leurs engagements respectifs, était un euphémisme. Mais c'était toujours un plaisir pour eux deux de se retrouver.
L'hôte, les héros de jour et les convives se préparaient alors qu'Arthur avançait dans l'allée centrale pour rejoindre le coeur. Un large sourire au bec, il salua tout le monde, tout en évitant de parler trop fort :


Bien le bonjour,
Qu'Aristote veille sur vous !
J'espère que tout le monde se porte bien.


Puis, plus personnellement, à Ursus :

Vostre Grasce, je suis ravi de vous voir. Cela faisait longtemps que j'aurai dû venir en vostre domaine.

A son père, taquin :

Père. La route fut-elle bonne depuis le Berry ? ...

A Isabelle :

Vostre charme ne cesse de s'épanouir de jour en jour.

Au couple :

Rosemay, Tomrone, c'est toujours un plaisir de vous revoir.

A l'inconnue pour le moment :

Je ne crois point que nous nous soyons déjà rencontré ? Et si ma mémoire me fait défaut, veuillez m'en excuser. Je me nomme Arthur d'Amahir, Orléanais.

A Yvan :

Ravi de vous voir Yvan.

Pour en venir, au deux héros :

Et bien Messires, le pain sec et l'eau vous donne un teint des plus joyeux pour l'occasion. Je vous félicite par avance. Grand jour que celui là.

Puis plus particulièrement à Edward :

Cher ami, je vous remercie de cette invitation que je ne pouvais refuser cela va de soi, et je vous prie de m'excuser pour le silence de ma réponse.

Puis le jeune d'Amahir ferma son clapet, parce que quand même, fallait point non plus perturbé plus longtemps la cérémonie qui allait poindre. Sourires au lèvres, il recula et s'installa avec les autres convives.

Citation :
hrp : pas super réactif ce weekend. Il faudra pas vous inquiéter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 12:28

Chadada adressa un large sourire à Edward accompagné d'un signe de tête qui avait valeur de remerciement. Il était bon de partager ce moment avec un autre futur seigneur, cela aiderait à n'en point douter et c'était déjà le cas.

Il continua de saluer ceux qui venaient jusqu'à eux. Adressant un salut amical mais néanmoins empli de gêne à l'attention de Lexhor. La chapelle se garnissait de belle manière et tant mieux. Le moment devait être empli de solennité et cela serait le cas, mais comment ne pas considérer aussi ce jour comme une fête ?

La cérémonie allait débuter, il était temps de se concentrer, les réjouissances seraient pour après.



HRP : absent la semaine prochaine comme annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shantaram
Membre


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 13:00

Shanta suivit donc Hector et entra en la chapelle alors que les cloches raisonnaient déjà...

Bien du monde était déjà sur place. La jeune mairesse, était intimidée par la solennité des lieux, l'ambiance et les invités qu'elle connaissait pour la grande majorité mais qu'elle côtoyait le plus souvent dans un cadre de travail.

Elle était émue de participer à une telle cérémonie unique dans la vie d'un homme ! Chadada en l'invitant lui avait fait là un grand honneur et la blonde lui en était reconnaissante.

Discrète elle s'assied au fond de la chapelle mais sur un côté près de l'allée centrale de façon à ne rien louper du déroulement de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursus
famille Valbois
avatar

Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   Ven 12 Sep - 22:17

Ursus regardait les personnes invitées s'installer sur les bancs de la petite chapelle. Chadada et Edward au premier rang, puis plus loin sa fille, Shantaram, Joshin. Arthur s'était approché de son père et Rose de Tomrone. La bas il y avait Silfiac et Yvan à coté d'une personne que le Duc ne connaissait pas.

Il ne devait plus manquer grand monde. Le Duc de Chateaurenard s'inclina en souriant afin de les saluer


Bonjour à tous. Votre présence en ces lieux me fait bien plaisir.

Ursus se tourna ensuite vers Lexhor pour lui répondre.

Non Votre Altesse, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de rappeler l'échange de serment. Je l'ai déjà vu et vécu et l'émotion était si forte que je ne pourrais jamais oublier ces instants. J'ai donné quelques consignes à mes futurs vassaux et ils ont mis beaucoup d'application à les suivre. J'espère qu'il n'y aura pas de faux pas.

Ursus se tourna de nouveau vers Chadada et Edward, se demandant lequel il allait appeler le premier. Quand c'est une Dame, c'est toujours par elle qu'on commence mais là... Bon allez ! Pique nique doule ce sera toi !

Messire Edward, voici le grand moment. Voudriez vous avancer vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Chadada et d'Edward   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Chadada et d'Edward
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ~
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Edward Elric, alchimiste d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Valbois :: Chapelle Saint-Firmin-
Sauter vers: