Domaine de Valbois

Duché de Châteaurenard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RP] Les étuves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: [RP] Les étuves   Mer 3 Sep - 21:51

Le jour de l'anoblissement d'Edward et de Chadada approchait. Hector disposait encore de quelques jours pour préparer la cérémonie. Le château disposait déjà de quelques étuves, mais Ursus demanda au chambrier de trouver un lieu plus intime pour les futurs vassaux.

Au bout du jardin, une petite rivière aux eaux limpides s'écoulait à l'ombre des saules. Par ces belles journées d'été on pouvait prendre un bain à l'extérieur sans craindre de prendre froid, mais pour améliorer le confort, le chambrier installa deux grands baquets, chacun dans un endroit un peu abrité.

Si d'aucuns trouvaient l'eau trop froide, on pourrait toujours faire un grand feu dehors pour ajouter de l'eau chaude. Hector resterait à leurs cotés pour répondre à leurs besoins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   Sam 6 Sep - 11:10

Le jeune Mathevet sillonna dans les jardins à la suite d'Hector avec qui il échangea quelques brefs mots sur le Domaine et sa tenue. Au fond des jardins, dans un endroit calme et abrité, propice à la méditation, le domestique le mena vers un baquet.
La première étape de cette folle journée qui devait le mener à la cérémonie finale allait donc pouvoir commencer. Chadada allait devoir se laver, se purifier dans cette étuve.

Avant de se dévêtir, il plongea deux doigts dans l'eau. Elle était fraîche, le jeune Mathevet serra les dents. Peut-être cela faisait-il partie de la purification ? Chadada n'était pas assez au courant des us et coutumes pour le savoir et il se décida donc à affronter un bain bien frais. Heureusement pour lui, le temps s'y prêtait à peu près en ce début du mois de septembre.
A l'abri des regards d'Hector, il commença à retirer ses habits puis se mit tout d'abord debout dans le baquet. Au final, ce n'était pas si froid et nul doute que cela lui rafraichirait les idées, ce qui ne pouvait être superflu en pareilles circonstances.

Il prit une grande bouffée d'air et se mit assis, à l'aise dans le bain. Il relâcha petit à petit son souffle et se détendit progressivement. Il alla même jusque' à plonger la tête brièvement dans l'eau.
Son regard s'attardait vers le ciel, contemplant la dîme et le feuillage des grands arbres. Ciel bleu, de bonne augure espérait-il à l'heure de sauter un pas important dans sa vie d'homme.

Il trouva sans mal un savon noir posé non loin du baquet. Il s'en saisit et s'activa pour se laver, symbole d'une purification nécessaire avec l'importante cérémonie du lendemain. Le moment de détente n'était pas non plus superflu, une longue nuit de veillée et de prières l'attendait ensuite.
Quand il eût terminé de se frictionner avec vigueur, il plongea à nouveau l'ensemble de son corps dans l'eau avant de se relever doucement.

Il mit un pieds hors du bain. Finalement un bain un peu frais semblait lui convenir à merveille. A méditer pour les prochains jours ! Une serviette était posé délicatement à côté du baquet et le jeune Mathevet se sécha en vitesse avant de passer une chemise blanche comme le voulait la tradition.

Il était temps de retourner voir Hector et passer à la suite.


Me voilà propre et purifié Messire. Je pense être près à passer à l'étape suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   Sam 6 Sep - 14:51

Le jeune homme fut guider dans les jardins de Châteaurenard. En admiration devant l'entretien de ces terres, Edward fit balader son regard sur le majestueux spectacle qui s'offrait à ses yeux. Le ciel paraissait on ne peut plus propice à un jour comme celui-ci. Seulement quelques nuages osaient se confronter au soleil mais une très légère brise les chassait après une poignée de secondes. Les arbres dansaient sous cette même brise, les oiseaux chantaient à chaque caresse du vent sur leur plumage. Certains d'entre-eux se laissèrent guider par le vent, d'autre se dissimulaient dans les chênes pour éviter d'être bousculer par le vent. Edward eut alors un sourire qui le fit rappeler son enfance au château des Cygnes lorsqu'il servait son père de Virloinval.

Son regard fit alors face aux baquets encore distancé de lui. L'environnement semblait on ne peut plus agréable pour un bain. Les saules dansaient eux-aussi aux caresses de la brise. Les branches et les feuilles se balançaient ce qui rappelait au jeune homme les cordes d'un violon caressait par un archet muet et invisible nommé brise. Lorsque la brise se faisait entendre davantage, on pouvait imaginer la foule congratuler l'orchestre par des applaudissements offerts par le frottement des feuilles et des branches entre elles.

Le jeune homme fit face au baquet et entendit les instructions d'Hector. Il le remercia de l'avoir guidé jusqu'à présent par un hochement de tête et un sourire sincère. Le jeune homme vêtu par son habitude de toilettes bourgeoises ôta ses vêtements de manière à ne sentir que la brise ou quelques feuilles de saule curieuses de sa peau. Il contempla l'eau claire du baquet et fit alors glisser son index et son majeur à la surface avant de poser ses deux doigts sur son torse. La confrontation entre la brise et la trace humide provoquée par les deux acteurs invita Edward à redresser son torse. L'air était bien plus clémente sous ses toilettes.

Sans trop attendre il déposa ses deux mains sur le bord du baquet et pénétra alors le premier puis le second pied dans l'eau tiède, presque froide, de la cuve en bois. Il plia alors alors ses genoux et s'installa au fond du baquet. L'eau recouvrait alors son corps jusqu'au nombril. Le jeune Edward s'adossa au bois du baquet, bascula légèrement la tête vers l'arrière et ferma les yeux un court instant tout en luttant contre l'eau qui tentait d'imposer sa fraîcheur aux jambes et à l'intimité d'Edward. C'est après quelques secondes qu'il se redressa et qu'il chercha du regard le savon absent. Il songea alors qu'il fallait s'ôter du baquet pour aller le quérir et ainsi la brise pourrait avoir raison de lui en mobilisant ses jambes mouillées. Cependant, ce songe fut rapidement oublié pour cause que le savon se situait derrière lui.

Edward prit alors le savon qu'il fit glisser sur son corps après l'avoir assez humidifié pour que la purification soit effective. Pendant que le savon se promenait sur tous son corps et que son regard suivait le geste, Edward songeait à son statut de vassal à venir. Il était effrayé de changer aux yeux de ses amis suite à ce nouveau statut, mais il se rassura en se remémorant ses statuts et rôles passés qui ne changèrent en rien les liens qui unirent le jeune homme à ses proches.

Lorsque le jeune maire passa de l'eau sur son visage, il le fit avec une grande spiritualité. Le visage manifeste tous les gestes de l'homme. Un visage sale dissimule de nombreuses choses c'est pourquoi le jeune homme voulut que son visage soit le symbole de la sincérité et de la fidélité qu'il voue au Roy et qu'il vouera à son suzerain. Il assainit chaque pores du visage, libéra ses oreilles de ses cheveux afin de les laisser respirer la brise.

Après le visage il trempa ses cheveux à l'aide d'un broc, l'eau creusa un chemin sur son visage puis son torse avant de regagner le baquet, pendant ce court instant, les yeux du jeune homme restèrent clos tout en exploitant se temps à la satisfaction des caresses des gouttes.

Le jeune homme s'ôta du baquet et laissa l'eau s’échapper par ses pieds, ses mains, ses cheveux et le bout de son nez. Il prit alors un linge disposer à s'essuyer le corps suite à la purification. Cependant, Edward ne fit que tamponner son corps de ce linge afin que la purification demeure sur le corps par l'humidité de ce dernier. Il passa sa main libre dans ses cheveux avant de les ébouriffer et ainsi libérer l'eau de ceux-ci. Il les disposa convenablement afin de ne pas avoir l'air d'une botte de foin puis finit d'assécher son corps.

C'est alors qu'il se vêtu d'une chemise déposée elle aussi près du saule. Lorsque l'on regardait le jeune homme, on ne remarquait point qu'il était mouillé, mais si on le touché, on pouvait constater un corps sain et humidifié.

Enfin, il disposa le linge, le savon et le broc là où il les avait trouvé avant d'attendre qu'on vienne le quérir.
Revenir en haut Aller en bas
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   Sam 6 Sep - 22:06

Pendant que les deux futurs vassaux trempaient dans le baquet, Hector retirait des plantes sauvages qui poussaient entre les lavandes. Le jardinage était sa seconde passion après le balai qu'il passait dans toutes les salles du Domaine. Entre la chasse aux poussières et la chasse aux mauvaises herbes...

Ce fut Chadada qui termina le premier, suivi d'Edward. Tous eux propres comme un sou neuf et vêtu de la chemise blanche. Le chambrier réunit alors les deux hommes pour les avertir d'une petite modification du protocole. C'était Ursus en personne qui l'avait chargé de cette annonce.


Hum... J'ai le regret de vous annoncer que le curé de la paroisse est, d'après les médicastres, atteint d'une ratauchibilitte aigue qui l'oblige à rester dans les latrines. Aussi, vous devrez vous dire et ouïr vos confessions entre vous. Comme dit le Duc, vous serez frères d'armes.

Si vous le voulez bien, je vais vous conduire à la Chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   Sam 6 Sep - 23:21

Le jeune Edward grimaça à l'annonce de la maladie, il s'interrogea sur celle-ci puisqu'il n'avait jamais ouïe de l'existence de celle-ci. Certes il n'était pas médecin et s'en rassura. C'est pourquoi il hocha la tête pour manifester son accord avec le changement de protocole.

Il ne connaissait que Cha que dès lors où il fut maire de Blois. Il n'avait que de vague souvenir de son mandat mais il savait que personne ne s'en était jamais plain. Cependant "les dires des autres" ne valaient que trop peu pour le jeune Edward et il songea que cette dérive de la tradition était un excellent moyen pour les deux hommes d'en apprendre davantage l'un sur l'autre.

Edward avait quelques malheureux avis noirs sur le gouverneur qu'il aimerait éclaircir. Éclaircir certains points faciliterait considérablement leur relation de frère d'arme. Le plus complexe bien sûr sera de parler de lui, le jeune maire est fort fermé mais si les bonnes questions sont posées, il saura parler avec aisance.

Il tourna l’œil vers Cha un sourire aux lèvres.


Je n'ai aucun doute que notre Gouverneur saura être d'une excellente ouïe.

Puis il suivit Hector qui les guida vers la chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
Chadada de Mathevet
Membre
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   Dim 7 Sep - 10:09

Chadada ne put réprimer un sourire à l'énoncé d'une maladie dont seul Hector avait le secret. Tenter de reconnaître le nom ainsi écorché allait être bien compliqué et le jeune Mathevet décida qu'il remettrait cette entreprise à plus tard, il y avait mieux à faire.
L'absence de l'homme d'Eglise, aussi regrettable soit elle, ne remettrait pas en cause le protocole qui se verrait simplement adapté. Chadada savait qu'il aurait à croiser un moment ou à un autre Edward, son futur suzerain lui ayant touché quelques mots. Et c'est avec plaisir qu'il le ferait. Si la solitude et la médiation ne déplaisait en rien à Chadada, il était loin d'être contre le fait de partager les événements à deux. Et il pensait qu'il aura pu bien plus mal tombé quant à la compagnie de Sieur Edward qu'il tenait en estime pour ce qu'il connaissait de lui. L'occasion était elle de pousser leur relation.

Il sourit à ce dernier à ces mots puis enchaina avant de suivre Hector.


Messire Hector, nous vous suivons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Les étuves   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Les étuves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP ouvert] L'auberge de l'Ange et ses étuves !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Valbois :: Les jardins-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: