Domaine de Valbois

Duché de Châteaurenard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 On commence à 16, on termine à 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ereon
Membre
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: On commence à 16, on termine à 8   Ven 15 Fév - 0:22

Bienvenue dans les huitièmes de finale du tournoi de Châteaurenard. Sur les 27 jouteurs de départ, il n’en reste que 16.
À la fin de ce tour, nous aurons 8 jouteurs. Qui arrivera à terminer les huitièmes sans faiblir ? Nous n’allons pas tarder à le savoir.


Citation :
Aliénor Vastel, Dame de Lesmont affrontera Elisabeth de Vaisneau, Dame de Lusigny



Pour le premier duel des huitièmes de finale, nous allons retrouver Aliénor Vastel, Dame de Lesmont et Élisabeth de Vaisneau, Dame de Lusigny.
Pour rappel, elles ont fait les éliminatoires et elles ont affronté chacun un homme qu’elles ont envoyé dans le sable.
Une Dame contre une Dame, mais laquelle ira en quart de finale .

Les deux bouts de femme sont prêts et le départ est donné et Aliénor touche Élisabeth qui tombe dans le sable de la lice.

Le premier duel est rapide et nous avons la première personne qualifiée pour les quarts de finale, Dame Aliénor Vastel.



Citation :
Manonlapetite, Dame de Castelviel affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex




Le second duel de la journée sera Manonlapetite, Dame de Castelviel qui affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex.
Manonlapetit a battu un grand jouteur et nous savons qu’elle n’a pas peur alors que son adversaire à balayer la duchesse D’Orléans sans forcer. Qui aura le dernier mot lors de cette joute ?

Le départ est donné, les deux jouteurs lancent leur redoutable monture l’un vers l’autre. Il arrive au milieu de la lice et Manonlapetite rate Gamalinas.
Gamalinas n’est pas vraiment galant pour le coup, car lui en profite pour toucher l’écu de la Dame de Castelviel, de briser la lance et dans un dernier mouvement de l’envoyer manger du sable. Oui finalement, elle n’était pas trop petite pour les joutes.

Gamalinas est déclaré vainqueur de cette joute.



Citation :
Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière. affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory



Nous arrivons au troisième duel. Un duel qui va sûrement durer, car nous avons deux jouteurs qui ont montré que les éliminatoires n’étaient qu’une formalité. Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière. affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory.

Les deux jouteurs sont en place et leur regard est présent, je sais que nous sommes à la saint-valentine, mais ce n'est pas vraiment le moment des yeux doux.

Il baisse leur visière avec délicatesse, s’arme de leur lance en bois et le départ est lancer. Les montures farouches s’élancent avec élégance vers le centre de la joute et là, personne ne touche. Ils se troublent mutuellement je pense, car les deux jouteurs semblent dans leurs pensées.

Il arrive en bout de lice pour un demi-tour rapide et cette fois Hersent touche et brise sa lance sur Manu qui reste en selle. Seigneur de la Moutonnière, il faut prendre ça comme une preuve d’amour de sa part, elle est un peu brutale, mais au fond d’elle, c’est une femme charmante.

Nous continuons pour une troisième passe qui reste sans aucune touche.

Par une lance brisée à zéro, nous déclarons Dame de Maizières et de Vignory vainqueur du duel.



Citation :
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne affrontera Valeria Declervaux Gambiani de Valrose, Duchesse de Rosnay, Baronne de Brou, Dame de Souville sous Yèvre, Dame de Raucourt, Dame de Dammartin-Marpain



Les deux jouteurs sont en place et chacun d’eux n’a qu’un désir, c’est avoir une place en quart de finale.

Le départ est donné et les deux jouteurs lancent leur monture à l’assaut des quarts de finale. Cette première passe sera sûrement spectaculaire, car nous avons deux jouteurs d’expérience. Les jouteurs arrivent au centre et nous venons de voir un duel rapide et sans appelle. Aimelin touche l’écu de la duchesse Valéria053 sur le quelle la lance se brise de manière violente. La duchesse semble déstabilisée et tombe de cheval. Il semblerait qu’elle soit blessée légèrement à la hanche.

Aimelin, vous êtes déclaré vainqueur du duel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Stilton
Membre
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Ven 15 Fév - 19:54

Elle ne terminerait pas dans les huit mais ça elle ne le savait pas quand elle prit place sur Pendragon.
Elle se lança sur la lice en force, galopa laissant ses couleurs flotter aux vents.
Le choc fut rapide, elle chuta à la première passe et se retrouvait les fesses dans le sable.
La blonde ne savait pas ce qui était pire, perdre ou perdre en tombant ...


Félicitation à vous Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alienor Vastel
Membre
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 13/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Ven 15 Fév - 21:00

Spoiler:
 

Aïe aïe aïe...

Ce fut, en substance, la réaction de la blondinette, lorsqu'elle prit connaissance du nom de son adversaire pour les huitièmes sur le panneau d'affichage. Car elle n'était pas une inconnue, du moins hors des lices ; croisée à la Grande Chancellerie, et surtout bâtonnière de l'ordre des Dragons, dans les locaux desquels Aliénor se faisait silencieuse mais non moins vigilante.

Mais point de juristes à chaque bout de la lice, seulement deux jouteuses prêtes à en découdre, ce qui n'empêchait pas la jeune Vastel d'être plus anxieuse que si elle affrontait un Pair ou un Chevalier. Parce que ça, elle l'avait déjà fait.
Un salut en direction d'Elisabeth, un autre adressé à Ereon indiquant qu'elle est prête, et au signal du départ, Etoile prend cet élan puissant qui les propulse rapidement vers le centre de la lice. La lance s'abaisse, s'ajuste, et vient s'échouer contre la targe adverse. Le coup est retenu, comme hésitant, elle ne se brise pas, mais le choc suffit à déséquilibrer la Dame de Lusigny, et c'est du coin de l'oeil alors que la frisone ralentit son allure, qu'Aliénor la voit tomber.

Grimace sous le heaume qu'elle retira avant de démonter et de se porter à hauteur d'Elisabeth. Et une inclinaison de la tête en réponse.


Merci à vous, et pour vos félicitations, et pour cette lance. Et croyez bien que je suis rassurée que vous n'ayez pas été blessée.

Parce que côté blessures, elle s'y connaissait, la blondinette, malheureusement, et ne le souhaitait à personne.
Un léger sourire, et elle quitta la lice pour laisser la place au duel suivant, mais sans s'en éloigner, elle tenait à assister au passage de ses proches et amis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitmec13
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Ven 15 Fév - 23:57

C'est engoncée dans sa boite de ferraille heureusement allégée grâce aux doigt de fée de forgeron de son compagnon que la blondine monte sur l'estrade pour arbitrer le passage du juge diseur en titre. C'est souriante qu'elle attendit que le duc se prépare ayant vu Aliénor et Aimelin se qualifier pour les quarts.
Quand il fut prêt..


Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affronte Leanore, Dame de Sennely




Dans ce duel Ereon poursuit les affrontements homme/femme. Va-t-il encore en sortir vainqueur?
Les drapeaux s'abaissent et les chevaux s'élancent dans une galop puissant. Les jouteurs pourtant hésitent cherchant la faille de leur adversaire. Bilan personne ne touche. Nous avons droit donc à une seconde passe.
Demi-tour et il repartent. Cette fois ci chacun met à profit l’observation de la passe précédente. Ils touchent avec force, brisent leur lance, et tentent de se maintenir en selle sous le choc, mais finissent tous deux dans le sable heureusement sans blessure.
Allons bon.

Comme le dit le règlement, après une chute commune des deux jouteurs sans possibilité de les départager, il sera procédé à un duel à l'épée.

Elle fit signe pour que les écuyers apportent les épées aux jouteurs.

Sera déclaré vainqueur celui, ou celle, qui le premier aura réussi par 4 fois à toucher son adversaire où l'aura pousser à l'abandon.

La poursuivante donne le signal. Les épéistes s'épient, se jugent. La première attaque se fait mutuelle et les épées s'entrechoquent.
Ils se remettent en place commençant une danse à trois temps.. euh.. n'importe quoi.. commençant à tourner toujours l'un face à l'autre. Ereon entrevoit une faille et tente une action. C'est une réussite, il blesse Leanore à la main tenant l'épée, l'obligeant ainsi à abandonner.


Ereon d'Asceline est déclaré vainqueur par abandon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore
Membre


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Sam 16 Fév - 14:41



Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affronte Leanore, Dame de Sennely




Dans ce duel Ereon poursuit les affrontements homme/femme. Va-t-il encore en sortir vainqueur?
Les drapeaux s'abaissent et les chevaux s'élancent dans une galop puissant. Les jouteurs pourtant hésitent cherchant la faille de leur adversaire. Bilan personne ne touche. Nous avons droit donc à une seconde passe.
Demi-tour et il repartent. Cette fois ci chacun met à profit l’observation de la passe précédente. Ils touchent avec force, brisent leur lance, et tentent de se maintenir en selle sous le choc, mais finissent tous deux dans le sable heureusement sans blessure.
Allons bon.

Comme le dit le règlement, après une chute commune des deux jouteurs sans possibilité de les départager, il sera procédé à un duel à l'épée.

Elle fit signe pour que les écuyers apportent les épées aux jouteurs.

Sera déclaré vainqueur celui, ou celle, qui le premier aura réussi par 4 fois à toucher son adversaire où l'aura pousser à l'abandon.

La poursuivante donne le signal. Les épéistes s'épient, se jugent. La première attaque se fait mutuelle et les épées s'entrechoquent.
Ils se remettent en place commençant une danse à trois temps.. euh.. n'importe quoi.. commençant à tourner toujours l'un face à l'autre. Ereon entrevoit une faille et tente une action. C'est une réussite, il blesse Leanore à la main tenant l'épée, l'obligeant ainsi à abandonner.


Ereon d'Asceline est déclaré vainqueur par abandon.

La joie de de sa victoire sur son amie Ursus fut de courte durée et il aurait peut être mieux fallu qu'elle perde aux éliminatoires.

Une passe pour rien le temps de jauger. Son adversaire était un homme d'expérience mais les victoires précédentes lui avaient donné un peu de confiance. Trop peut être. La seconde passe fut pour tous les deux un duel à l'épée. Et là Léanore fut non seulement désarçonnée au sens propre mais aussi au sens figuré.

L'équitation était un art qu'elle maîtrisait depuis fort peu longtemps et ma foi elle s'en était pas trop mal sortie mais l'escrime, c'était une tout autre paire de manches. Elle para le premier coup comme elle avait pu mais le second lui fut fatal. Un bon coup lui fait lâcher l'arme et aussi quelques larmes de douleur.

Elle avait perdu mais tenta de faire bonne figure à son adversaire. C'était le jeu...

Bravo ! Je vous souhaite d'aller loin dans ce tournoi.

Elle salua et se dirigea vers l'infirmerie pour aller s'auto-soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ereon
Membre
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Sam 16 Fév - 17:57

Citation :
Ellesya de la Louveterie Arduilet Montfort, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray affrontera Kantin Aymeric de Mialans, dict Auvergne, Seigneur de Banson et de Clavières-sur-Alagnon, Héraut d'Armes Royal de la marche du Bourbonnais-Auvergne.



Le cinquième duel est sur le point de commencer. D’un côté nous avons la duchesse Ellesya et de l’autre le Seigneur Kantin.

Les jouteurs sont en place et le départ est donné. Les montures avancent avec vive allure et les deux jouteurs touchent l’écu de leur adversaire sans briser leur lance, sans tomber. C’est beau. Une jolie passe vient d’avoir lieu.

Il arrive au bout et c’est reparti, mais cette fois la duchesse rate la cible alors que le seigneur touche et brise la lance cette fois.

Une troisième passe est obligatoire et cette fois les deux jouteurs se ratent.

Kami. est vainqueur.



Citation :
Ninouchka du Val Ancien, Baronne de Janville, Dame de Talcy affrontera Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve



L’avant-dernier Duel des huitièmes de finale. À ma gauche nous avons la Baronne Ninouchka du Val Ancien et à ma droite le Seigneur Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von
Les jouteurs placent leurs casques et descendent les visières. Il me regarde pour savoir quand je vais donner le départ.

Le départ est donné, les jouteurs semblent très concentrer. Avec rapidité, il arrive au centre de la lice.

Von touche, brise et propulse la débutant dans la lice qui n’a visiblement aucune blessure.
Pour une première fois, la baronne se débrouille bien.

Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von est vainqueur du duel contre la Baronne Ninouchka



Citation :
Niall de Rivien, Vicomte de Montréal affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve



Notre dernier duel sera Niall de Rivien, Vicomte de Montréal qui affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve. Un duel qui va surement monter ce que deux habitués des joutes peuvent faire ou pas.

Le duel est lancé, les deux jouteurs se lancent dans cette bataille féroce et sans pitié. Les jouteurs arrivent l’un vers l’autre et les lances commencent à descendre et c’est raté pour le vicomte qui tombe dans le sable.

Oui, la dame de Lasson, n’a pas raté la cible, vu qu’elle en brise la lance.

Victoire de Célénya Océalys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitmec13
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Sam 16 Fév - 18:58

Citation :
Niall de Rivien, Vicomte de Montréal affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve



Notre dernier duel sera Niall de Rivien, Vicomte de Montréal qui affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve. Un duel qui va surement monter ce que deux habitués des joutes peuvent faire ou pas.

Le duel est lancé, les deux jouteurs se lancent dans cette bataille féroce et sans pitié. Les jouteurs arrivent l’un vers l’autre et les lances commencent à descendre et c’est raté pour le vicomte qui tombe dans le sable.

Oui, la dame de Lasson, n’a pas raté la cible, vu qu’elle en brise la lance.

Victoire de Célénya Océalys.

Après avoir arbitré le passage d'Ereon, Ptit avait rejoint immédiatement le bord de la lice et s'était faite aider pour monter en selle. Pendant qu'elle passait ses gantelets elle observait les duels restant. Elle était la dernière à passer elle avait donc le temps de se préparer pour sa revanche. Oui oui parce que revanche elle devait prendre sur le Vicomte.
On l'appelle et elle entre en lice, saluant l'arbitre puis son adversaire avant de procéder à son rituel habituel, la visière qui descend pendant qu'elle fait le vide complet pour ne laisser qu'un seul objectif, prendre sa revanche.
Les drapeaux s'abaissent et elle lance sa jument au triple galop. Sa lance est ajustée et fait mouche en se brisant alors qu'elle même évite d'un mouvement latéral celle de son adversaire. Elle fait faire demi tour à Belle Dragonne pour constater que le Vicomte est à terre, Ptit envoie alors le reste de sa lance en l'air elle retombera dans le sable. Elle se rapproche au petit trop en relevant sa visière,un sourire satisfait aux lèvres, et s’allonge sur l’encolure de sa jument pour lui présenter une main aidante pour se relever.


Vicomte, ce fut un plaisir de prendre ma revanche. Peut-être un jour aurons nous notre belle. En tout cas ravie de ne point vous avoir blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hersent
Membre
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Sam 16 Fév - 19:25

Spoiler:
 

Elle avait gagné de haute lutte son parchemin pour les huitièmes de finale et cette fois encore, elle affronterait un homme. Elle le connaissait un peu pour l'avoir croisé à Bourmont lors des joutes célébrant les fiançailles du Duc de Rosnay avec la Baronne de Brou.
Le temps passa vite entre le rapide rafraîchissement après son premier duel , aller en tribune regarder la joute de son fils qui hélas avait goûté au sable. Elle espérait qu'il ne se découragerait pas car elle aussi, à ses débuts en avait croqué des grains de sable en lice!
Le temps des huitièmes était sonné, préparation scrupuleuse habituelle, encouragements ritualisés, fiole et talisman embarqués, Quentin et Jehan juchent l'Ar Sparfel "carapaçonnée" sur son frison.

Arrivée en lice, saluts à l'arbitre et à son adversaire, le Seigneur de la Moutonnière. Lance saisie des mains de son écuyer, visière abaissée, regard concentré fixé sur la silhouette en bout de lice.

Korrigan frétille d'impatience, prêt à s'élancer dans un galop d'enfer.
Nom d'un chien, il l'abaisse son drapeau, le juge?? sinon, le frison sera difficile à retenir à ce rythme.

Enfinnn! Le drapeau est baissé, Korrigan vole au lieu de galoper, elle abaisse sa lance au moment où elle croise le seigneur orléanais, ajuste son coup et... flûte raté mais alors sacrément bien raté! Elle a touché le vide... tssss, elle a visé un poil trop tard. Le frison continue sa course jusqu'en bout de lice où elle le fait volter avec élégance, pour reprendre place afin d'attendre le signal pour la deuxième passe, signal qui ne tarde pas!

Hersent talonne son frison, serre sa lance et file à fond de train à la rencontre de son adversaire, rencontre tout saut amoureuse car elle le malmène le pauvre homme: bris de lance en sa faveur, Manulechti vacille un peu mais ne tombe pas. Et le juge qui continue dans ses commentaires délirants
. Hers!!! Tu ne l'écoutes pas sinon tu seras écroulée de rire et pas du tout dans le rythme du duel. Ma fille, tu n'es pas sur une piste de danse mais sur une lice, donc la cadence c'est toi qui la donne à ton frison!

Elle garde en tête, le bris de lance à rien ce qui la galvanise pour la dernière passe.
Volte face à nouveau après avoir récupéré une lance auprès de Jehan. Et c'est reparti pour l'ultime galop! Au moment où elle croise Manulechti, emportée par sa fougue, elle le rate lamentablement. Ce qui la console c'est qu'il ne fait pas mieux et frappe dans le vide.

Toujours en selle, elle se fait ôter les gantelets, retire son heaume puis se porte à la rencontre du Seigneur de la Moutonnière pour le saluer de vive voix:


Le bonjour Messire Manulechti, je vous remercie pour ce duel mené tambour battant. Vous avez été chevaleresque adversaire et j'ai été honorée de vous combattre. Je pense que nous aurons l'occasion de jouter à nouveau ensemble pour vivre une jolie revanche.

Elle lui adresse un chaleureux sourire puis salue le juge avant de regagner son campement pour se changer... c'est que du beau spectacle est promis lors des prochains duels et elle ne voudrait pas en perdre une miette.


Dernière édition par hersent le Lun 18 Fév - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niall de Rivien
Membre
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Dim 17 Fév - 12:26

Citation :
Niall de Rivien, Vicomte de Montréal affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve



Notre dernier duel sera Niall de Rivien, Vicomte de Montréal qui affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve. Un duel qui va surement monter ce que deux habitués des joutes peuvent faire ou pas.

Le duel est lancé, les deux jouteurs se lancent dans cette bataille féroce et sans pitié. Les jouteurs arrivent l’un vers l’autre et les lances commencent à descendre et c’est raté pour le vicomte qui tombe dans le sable.

Oui, la dame de Lasson, n’a pas raté la cible, vu qu’elle en brise la lance.

Victoire de Célénya Océalys.

C'était fatal en ce moment même si il gagnait aux éliminatoires, il devait toujours rencontrer le tour suivant ses bêtes noires. Non, non au final la poursuivante de Minerve n'était pas en elle même sa bête noire, Sa bête noire en joute c'était les femmes. Quasiment à chaque fois qu'il tombait sur une femme il terminait le bec dans le sable et ça avait le don de l'énerver.
Oh bien sur il avait déjà jouter contre Célénya et avait gagné mais on ne savait jamais, en ce moment il avait la poisse et ça le mettait en rogne de manière pas possible.

Niall prit donc le chemin de la lice. Asgard piaffant d'impatience en attendant le signal et Niall essayant de se calmer pour arriver à ajuster sa lance au bon moment.
Et le signal fut donné. Le frison de jais s'élança et prit de la vitesse. Niall abaissa sa lance au bon moment mais il ne toucha pas il ne sentit pas le choc caractéristique de quand il il faisait mouche. Par contre il sentit le choc habituel de quand il s'en prenait une bonne.
D'ailleurs c'était le cas il se retrouva à nouveau dans le sable. Le temps de réaliser ce qui lui arrivait et le temps à la colère de monter que son adversaire était déjà sur lui lui présentant une main pour l'aider à se relever.

Ne voulant pas être trop méchant, la colère retomba de suite, il enleva un énième heaume qui finirait surement à la casse avec les autres et attrapa la main de Célénya pour se relever.


Dame, vous avez eu indéniablement le dessus cette fois. Nul doute que nous nous rencontrerons à nouveau pour faire la belle. J'attendrais ce moment avec impatience.
Félicitations à vous et bonne chance pour la suite.


Et Niall de quitter la lice en se contenant pour ne pas encore une fois exploser de colère. Il allait rejoindre son campement pour laisser éclater sa rage. Un ou deux larbins en ferait certainement les frais. Ainsi que son heaume qui terminerais sa vie aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellesya
Membre
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Tours ou Amboise ou ...
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Dim 17 Fév - 18:26

Citation :
Ellesya de la Louveterie Arduilet Montfort, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray affrontera Kantin Aymeric de Mialans, dict Auvergne, Seigneur de Banson et de Clavières-sur-Alagnon, Héraut d'Armes Royal de la marche du Bourbonnais-Auvergne.



Le cinquième duel est sur le point de commencer. D’un côté nous avons la duchesse Ellesya et de l’autre le Seigneur Kantin.

Les jouteurs sont en place et le départ est donné. Les montures avancent avec vive allure et les deux jouteurs touchent l’écu de leur adversaire sans briser leur lance, sans tomber. C’est beau. Une jolie passe vient d’avoir lieu.

Il arrive au bout et c’est reparti, mais cette fois la duchesse rate la cible alors que le seigneur touche et brise la lance cette fois.

Une troisième passe est obligatoire et cette fois les deux jouteurs se ratent.

Kami. est vainqueur.


Comme la veille, elle s'adouba avec l'aide de Marc lorsque Carnage fut harnaché. Cette fois, ce serait Lexhor qui serait dans les tribunes. Du moins si il lui faisait le plaisir d'au moins venir la soutenir ce dont il l'avait assuré le matin même.
Les joutes lui permettait de la voir mais le manque d'intimité commençait à lui peser. Elle avait espéré pouvoir découvrir Alluyes et y résider mais la guerre en avait décidé autrement. Et rien ne pouvait l'empêcher de songer que son promis et son frère étaient dans des camps différents. Il n'en sortirait rien de bon. Pour confirmer ses sombres pensés, dans quelques jours, Miguaël serait considéré comme traître à la Couronne, lui tout juste majeur et épris de justice. Mais voilà, l'on annonçait les premiers duels alors elle fit comme la veille et se rendit en bord de lice.

Elle applaudit de ses mains de métal la victoire de la dame du jour, Alienor.
Suivit avec intérêt les deux duels suivants bien qu'elle ne connaisse guère autrement que de nom -et encore- les quatre jouteurs.
Enfin, Aimelin entra en lice et vainquit sans délai la duchesse à laquelle il était opposé. Le voilà qualifié également. Il serait heureux qu'un des deux hôtes remportent la victoire comme cadeau de fiançailles ! Elle applaudit de même que pour son amie évidemment.
Lors du passage d'Ereon, elle termina avec Marc de se préparer et se retrouva juchée sur Carnage.

A l'appel de sa titulature, elle entra en lice et se plaça à l'une des extrémités de la barrière. Avant d'abaisser la visière de son heaume, elle adressa un sourire radieux à son aimé, puis un sobre salut de la main à son adversaire.

Puis ce fut le signal suivit de la lourde et courte cavalcade. Elle sent sa lance toucher, résister de même qu'elle sent la poussée sur son écu. Ellesya résiste sur sa selle. Mais aucune des deux lances ne vole en éclat et nul fracas de métal sur le sol.

Ils reprennent place. Elle ne pense à plus rien d'autre qu'à cette nouvelle passe d'armes et son but : faire choir le seigneur d'Auvergne.
A nouveau, elle le voit approcher à vive allure par la fente de son vantail. Elle vise, loupe et jure en sentant que pour lui, c'est une lance gagnante.

De la dernière course, il n'y avait pas grand chose à dire. Sauf que du coup, elle a perdu.
La déception se serait lue sur son visage si il avait été libéré de l'acier alors qu'elle calmait la course de son destrier. Puis elle songea qu'elle avait réussi un tour et qu'elle quittait la lice en selle. Et cela lui rendit le sourire. Ce sourire qui apparut lorsqu'elle se défit de son heaume et qu'elle le cala devant elle, avant d'aller saluer son vainqueur en quittant le champ clos.


Bon courage pour vous pour la suite, Messire.

Champ clos quitté, elle se libéra de ses gantelets et de la protection de tête qui amortissait le heaume. Direction sa tente pour se faire désarmer. Et peut-être recevoir la visite de son duc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amboise-vouvray.actifforum.com/
Lexhor
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/05/2012

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Dim 17 Fév - 22:35

Lexhor avait prit place dans les tribunes afin de profiter un peu du spectacle. De beaux duels s'annonçait, opposant des jouteurs expérimentés à des jouteurs en devenir. Les éliminatoires avaient prouvés que l'expérience ne suffisait pas et que sur un duel, tout était possible.
Mais ces huitièmes de finale allaient globalement remettre les choses en ordre. Des jouteurs comme Célénya, Aimelin ou Elhrik étaient des grands habitués des lices.
Hélas, la duchesse d'Amboise ne réitéra pas sa performance des éliminatoires et c'est finalement Auvergne qui s'imposa. Le duel avait été serré et les jouteurs étaient restés en selle. C'était certes une défaite mais l'honneur était préservé. Et surtout, elle n'était pas blessée...
Le duc resta regarder les derniers duels afin de laisser le temps à Ellesya de retirer son armure. Il irait la rejoindre ensuite afin de passer un peu de temps avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamalinas
Membre


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Lun 18 Fév - 2:27

Citation :
Manonlapetite, Dame de Castelviel affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex




Le second duel de la journée sera Manonlapetite, Dame de Castelviel qui affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex.
Manonlapetit a battu un grand jouteur et nous savons qu’elle n’a pas peur alors que son adversaire à balayer la duchesse D’Orléans sans forcer. Qui aura le dernier mot lors de cette joute ?

Le départ est donné, les deux jouteurs lancent leur redoutable monture l’un vers l’autre. Il arrive au milieu de la lice et Manonlapetite rate Gamalinas.
Gamalinas n’est pas vraiment galant pour le coup, car lui en profite pour toucher l’écu de la Dame de Castelviel, de briser la lance et dans un dernier mouvement de l’envoyer manger du sable. Oui finalement, elle n’était pas trop petite pour les joutes.

Gamalinas est déclaré vainqueur de cette joute.

Le chemin se poursuivait pour Gamalinas. La victoire obtenue durant les éliminations lui laissait la possibilité de défendre ses chances dans la suite du tournois ; peut être que cette fois la finale lui ouvrira les bras.

Ce fut après une certaine préparation que le savoyard se rendit sur la lice. Cette fois il affrontait une dame au talent indéniable. Une victoire face à elle présagerait de bons augures.

Les chevaux étaient en place et les maîtres aussi. Le héraut du haut de sa grandeur donna le départ. Très vite durant la cavalcade, Gamalinas sentait qu'il était bien placé et qu'il toucherait certainement. Mais cela valait aussi pour son adversaire. Il flottait dans l'air comme une odeur de hasard. Chacun semblait possédait de bonne cartes, mais seule une seule main sera victorieuse. Comme il le pressentait, Gamalinas toucha l'écu de la dame et dans un dernier geste poussa un peu plus qu'à l'accoutumé.

Le résultat porta ses fruit car l'adversaire du jour chuta. Augure bénéfique ou malédiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon_de_Castelviel
Membre
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Mer 20 Fév - 2:34

Aidée de sa fidèle compagne, Manon se hisse en selle et lui tapote lourdement l'épaule dans un geste se voulant rassurant. Elle aimerait bien lui faire plaisir pour une fois, et aller un peu plus loin que lors des précédentes joutes. Elles seraient deux à être fières!

Son cheval a recouvré son calme, il n'y a plus qu'à espérer qu'il reste bien placé et que l'idée d'un écart ne traverse pas sa cervelle équine.

Le Hérault fait son annonce.
Manon ne connait pas son adversaire. L'eût-elle connu que ça n'aurait calmé en rien ses inquiétudes. Bien au contraire. Il semble décidé et fermement campé sur sa selle. Elle sait déjà que ce sera difficile. Elle sait aussi qu'elle ne devrait pas douter, que ça la rend plus vulnérable.

Au signal donné, Manon talonne sa monture qui prend le galop sans rechigner. Martèlement régulier des sabots... Adversaire qui se rapproche... Et sa lance à elle qui en milieu de lice ne rencontre rien d'autre que le vide. Par contre elle, a bien senti le choc de la lance de son adversaire sur son écu. Bien visé.
Pourquoi a t on toujours l'impression qu'une chute dure une éternité? Manon en est donc là de ses réflexions quand le sable l'accueille encore une fois.


" Je déteste le sable! " marmonne-t-elle dans son heaume en se relevant le plus dignement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vonlichtenchein
Membre
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2013

MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   Lun 25 Fév - 20:14

Citation :
Ninouchka du Val Ancien, Baronne de Janville, Dame de Talcy affrontera Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve

L’avant-dernier Duel des huitièmes de finale. À ma gauche nous avons la Baronne Ninouchka du Val Ancien et à ma droite le Seigneur Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von
Les jouteurs placent leurs casques et descendent les visières. Il me regarde pour savoir quand je vais donner le départ.

Le départ est donné, les jouteurs semblent très concentrer. Avec rapidité, il arrive au centre de la lice.

Von touche, brise et propulse la débutant dans la lice qui n’a visiblement aucune blessure.
Pour une première fois, la baronne se débrouille bien.

Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von est vainqueur du duel contre la Baronne Ninouchka

A son tour d’entrée en Lice, il se mit en place, salua, son adversaire suivi du juge, prit le heaume tendu par sa Douce, il lui sourit.

A mon tour de passer, contre une Dame, je n’aime guère, enfin je tâcherai de faire au mieux, certaine sont plus forte que les hommes.

Il enfila son heaume, regardant sa Douce prendre place pour assister à son passage, il signala qu’il était prêt, abaissant son heaume, il prit une légère inspiration, avant de se concentrer en attendant le signal du départ.

Les drapeaux s’abaissent, il donna un coup de talon et visa son adversaire avec sa lance, il ajuste et frappe, voyant des éclat de lance et n’ayant rien ressentit il était le seul à avoir touché, un regard en arrière pour voir la Dame chuter au sol, un demi-tour.
Il arriva à sa hauteur et descendit de cheval, retira son heaume.


Heureusement que vous n’avez rien, je vous remercie pour cette passe, au plaisir de vous revoir pour une revanche.

Il se dirigea vers la sortie de la Lice pour rejoindre sa Douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On commence à 16, on termine à 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
On commence à 16, on termine à 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Valbois :: Joutes :: Huitièmes de finale-
Répondre au sujetSauter vers: