Domaine de Valbois

Duché de Châteaurenard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Campement d'une Blésoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninouchka
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : RP : Blois / HRP : Belgique
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Campement d'une Blésoise   Dim 10 Fév - 21:44

On lui avait dit "Fais pas ci, fais pas ça"
On lui avait dit "Prends ci, prends ça"
On lui avait dit "Pense à ci, pense à ça"
On lui avait dit ... tout un tas de choses.

Mais on ne lui avait pas dit tout un tas d'autres choses qu'elle aurait été bien contente de savoir maintenant qu'elle était sur les terres des ducs de Châteaurenard pour ses premières joutes.

Heureusement Hector était là. Il l'avait dirigée vers un des coins du campement l'assurant que là elle serait bien. Pas trop de vent, pas trop de monde mais vue sur tout ce qui bouge ou presque.

Elle détacha le petit chariot afin de libérer sa monture. Elle attacha alors son andalou à l'arbre le plus proche, flattant son encolure en guise de remerciement pour l'avoir amenée sur place de ce pas lent et chaloupé qu'ils aimaient tous deux adopter quand rien ne les pressait.

Puis ses yeux passèrent de son petit chariot à Hector
.


Je vais commencer par monter ma maison de campagne. Je crois que c'est le plus urgent vu la nuit qui s'installe.

Ninouchka sourit

Hector ... tu me parlais d'un drap de laine ... si ta proposition tient toujours, je le veux bien ce drap ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Lun 11 Fév - 0:45

Hector accompagna Ninou jusqu'au campement. Il choisit un endroit abrité du vent froid qui descendait du Nord. La main de Ninou se réchauffait dans la sienne et parfois il sentait la pression de ses doigts. Il aimait ce simple contact qui les reliait comme un fil invisible à travers la nuit. Il aimait sentir sa présence, là tout prés de lui dans le silence.

Le domestique planta le flambeau dans le sol afin que Ninou ait assez de lumière pour installer les mats et la toile de tente. Il frissonna un peu. Était ce de plaisir ou de froid ? Peut être un peu les deux...


Oui je vais le chercher. Je reviens tout de suite.

Hector courut vers la remise qui jouxtait le campement. Ursus lui avait demandé d'entreposer des draps pour les visiteurs. C'est vrai que la nuit était glaciale avec son ciel d'encre et ses milliers d'étoiles qui scintillaient au firmament. Il eut envie de faire un vœu, de dire merci, de danser à en perdre haleine, de crier son bonheur...

Il revient avec deux draps de laine et une curieuse peau. Pas question que Ninou ait froid sur les terres de Chateaurenard.


Voila, j'espère que cela ira. J'ai trouvé aussi cette vielle peau d'ours... Sieur Ursus m'a dit qu'elle évoquait en lui d'agréables souvenirs. Sûrement qu'on doit faire de beaux rêves dessus...

Hector aida ensuite son amie à dresser la tente. La toile était très lourde et elle aurait peiné à la mettre en place toute seule. Après avoir installé l'intérieur du logis, il déposa un petit baiser sur la joue de Ninou.

Bonne nuit. Je viendrais demain préparer ton équipement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : RP : Blois / HRP : Belgique
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Mar 12 Fév - 15:23

Bonne nuit Hector ... merci pour ton aide ! Merci pour tout. Qu'aurais-je fais seule ? Je crois que la première chose que je devrai faire à mon retour c'est me trouver un écuyer ...

Inconsciente la baronne ? Irréfléchie ? Irresponsable ? Innocente ? Idiote ? I ? I ? I ? ... tous les I du monde pouvaient lui être accolés mais ne la pourvoyaient cependant pas d'un écuyer sur l'heure.

Elle sourit à son fidèle ami, lui fit une bise chaleureuse avant de se retirer sous sa tente. Un gros soupir, quelques étirements et un semblant de toilette avant de s'allonger sur la peau d'ours.

Peau d'ours ... là, la demi-russe qu'ellle était se trouvait en terrain connu.

D'agréables souvenirs pour le duc Ursus avait dit Hector. Ninouchka sourit pensant que la duchesse Isadam devait y être pour quelque chose dans ces souvenirs !

Dans une sorte de somnolence, elle se rappela, elle aussi, de bien jolis souvenirs, du temps où Orléans était gaie, légère.

Elle se souvint du jour où avec Ju, elles avaient ri d'Hector et des ses bafouillements lors d'un jeu et comment après elles avaient cherché à se faire pardonner. La piche de nain, elle ne l'oublierait pas de si tôt. C'était aussi de cette époque que datait leur amitié profonde et simple.
Hector, depuis ce temps-là avait toujours été là pour elle ... pour lui donner un coup de main, pour rire et danser avec elle, pour l'écouter lorsqu'elle avait perdu l'homme de sa vie, pour l'accompagner dans les moments difficiles.

Elle réalisa qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de faire quoi que ce soit pour lui sauf, peut-être, lui apprendre à danser. Cela la réveilla complètement et elle resta un long moment sans retrouver le repos, confuse à l'idée qu'elle n'avait pas rendu ce qu'elle avait reçu avec autant de gentillesse et de générosité.

Peut-être qu'un jour, les circonstances de la vie feraient que ce serait son ami qui aurait besoin d'elle.

C'est sur ces pensées qu'elle sombra dans un sommeil sans rêves dont elle fut extirpée à l'aube par les bruit du campement et le hennissement des chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Mar 12 Fév - 23:51

Hector regrettait de laisser Ninouchka, toute seule dans la froidure. Il regagna sa chambre qui n'était probablement pas plus chaude que la tente de son amie, et se pelotonna sous les draps. Coté droit, coté gauche, sur le ventre, sur le dos, il tournicota ainsi pendant plusieurs heures mais ne put trouver le sommeil, alors il finit par se lever et regagna le campement après être passé à la cuisine.

Aux abords des tentes, il ramassa quelques branches mortes et alluma un feu. Il plaça ensuite au dessus une petite marmite contenant du lait. Le ciel commençait à s’éclaircir annonçant le lever du jour. Hector regarda quelques temps les braises crépiter et tendit ses mains pour les réchauffer. Il retira le lait frémissant du foyer et en versa dans deux bols. Une cuillère de miel, une piche de nain, et il les porta à la tente sur un plateau.


Ah j'oubliai...

Il sortit de son panier un bouquet de lavande séchées et l'accrocha sur un mât du logis de Ninou. Il s'approcha d'elle ensuite, et la regarda quelques instants dormir enfouie sous les draps. Un beau sourire se dessina sur ses lèvres.

Ninou ! Ninou ! C'est le déjeuner !

Il faudra ensuite que tu essaies ton armure et que l'on prépare ton cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : RP : Blois / HRP : Belgique
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Jeu 14 Fév - 3:20

Au milieu des bruits divers et variés, il y en eut pourtant un qui surmonta les autres et qui la fit ouvrir un oeil.

Un oeil vite refermé, le temps de rassembler ses esprits.


Hector ... Hector ... Hector ?mais que faisait-il chez elle ?

L'oeil se rouvrit en même temps que son jumeau et elle réalisa où elle était. Pas chez elle !

Elle sentit aussi immédiatement l'odeur de lait chaud parfumé au miel.

Cela acheva de la réveiller et elle se redressa prête à engouffrer à elle seule de quoi alimenter un régiment. Il y a de l'exagération dans l'air ? Oui, oui sans doute un peu mais ... pas grave.

Le déjeuner avalé ils s'activèrent tous deux pour préparer armure et cheval.

Au passage, Ninouchka avait remarqué le bouquet de lavande accroché à sa tente. Elle sourit ... c'était la signature d'Hector. Elle s'en approcha et en huma le parfum avec délice.


Merci pour le déjeuner et pour les fleurs Hector. Me voilà prête à affronter ... je sais pas encore qui ...

La journée s'annonçait froide et belle. Restait à espérer que la chance des débutants serait de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hector
domestiques
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Ven 15 Fév - 19:51

La liste des participants aux huitièmes de finale était affichée. Il était donc grand temps de se préparer. Hector en écuyer appliqué déchargea l'équipement et le déposa aux pieds de Ninouchka. Il ne fallait rien oublier, car il devait protéger, sa seule et chère amie, la Dame de son cœur et de ses rêves. Pas question qu'elle soit blessée au cours de ses premières joutes.

Bien commençons par la tunique matelassée.

Docile, Ninouchka enfila le gambison qui permettait d'amortir les chocs et d'éviter les hématomes.

Bouge pas. Maintenant la motte de paille.

Le haubert empêchait normalement aux bris de lance de s'enfoncer dans les chairs lorsqu’ils passaient entre les jointures des plaques d'armures.

Bouge pas, on va mettre maintenant l'armure.

Là s'était plus compliqué, car il fallait assembler de nombreuses pièces. D'abord le plastron, et le dos, puis jambières, cuissards, brassards, canons d'avant bras, spallières, cubitières, genouillettes, tassettes, alouette et la tête et la queue! aaaaaaa... Une fois le tout assemblé, Hector se recula de trois pas pour admirer l'assemblage.

Ah tu es très jolie !

En fait, on ne voyait plus beaucoup Ninou sous cette amas de féraille, et l'on pouvait se demander si le domestique était réellement objectif.

Y a quand même une chose curieuse. Tu as des gros coudes et de tout petits genoux...

Après une minute de réflexion, Hector décida de permuter les coudes et les genoux. Enfin, du moment que la tête n'était pas aux pieds, tout allait pour le mieux.

Hum... on mettra le casque quand tu seras sur ton cheval. Je vais t'aider à te hisser dessus et nous serons prêts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninouchka
Membre
avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : RP : Blois / HRP : Belgique
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   Sam 16 Fév - 20:37

Et c'était reparti !!!

Fais ci, fais ça, bouge pas, lève le bras, bouge plus, bouge de nouveau, t'as les genoux à la place des coudes ... la faute à qui ???????

Fais pas ça, lève la tête, ton pied plus à gauche, ... à tout moment Ninouchka s'attendait à ce que Hector lui dise de s'arrêter de respirer ... après tout, tant qu'on y était !!!

Tout ça pour trois minutes en lice ! A se demander si ça valait le coup !

Les ordres ça allait encore mais c'était le poids qui augmentait au fur et à mesure ! A ce rythme-là elle allait bientôt faire le double de son poids normal !


Dis Hector, ça va encore durer longtemps ? T'es bien sûr qu'il faut tout ça ?

Et de soupirer comme elle pouvait dans son carcan de métal. Inutile de s'appesantir sur les réflexions de la baronne quant à son aspect. Il était prudent d'éviter de la mettre en face d'un miroir quelconque.

Enfin, arrivés au bout de leurs peines, Ninouchka se hissa sur son andalou avec l'aide de son ami.

Un dernier geste ... le casque ... et tout à coup l'angoisse du premier duel de sa vie fut là.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement d'une Blésoise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement d'une Blésoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Le campement des elfes après la bataille[IMPORTANT]
» Attaque d'un camp orque
» Le campement d'El Dimbar
» Equipage des têtes Brulées !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Valbois :: Joutes :: Campement-
Répondre au sujetSauter vers: